solvable


solvable

solvable [ sɔlvabl ] adj.
• 1328, rare av. XVIe; du lat. solvere
Qui a les moyens de payer. Client solvable.
Comm. Demande solvable, provenant d'une région, d'un pays où le niveau de vie des consommateurs est suffisamment élevé pour acheter un produit. Marché solvable.
Spécialt Qui peut respecter ses engagements financiers. Débiteur solvable. Pays solvable.
⊗ CONTR. Insolvable.

solvable adjectif (latin solvere, payer) Se dit d'un débiteur qui peut faire face à ses obligations à l'échéance. ● solvable (synonymes) adjectif (latin solvere, payer) Se dit d'un débiteur qui peut faire face à ses...
Contraires :

solvable
adj. Qui a de quoi payer ce qu'il doit. Débiteur solvable.

⇒SOLVABLE, adj.
A. — [En parlant d'une pers. physique ou morale] Qui peut payer (ce qu'il doit); qui peut répondre d'une dette. Il valait mieux vendre à monsieur Grandet, homme solvable, et capable d'ailleurs de payer la terre en argent comptant (BALZAC, E. Grandet, 1834, p. 24). Ponthichet: Et vous êtes solvable?... Dordard: Comme un jaunet, je paye comptant (LABICHE, J. homme pressé, 1848, 4, p. 348).
B. — [En parlant de qqc.] Qui peut être payé. L'argent symbolise les droits du producteur à une part du produit social à concurrence de sa contribution propre à l'élaboration de ce produit social (...). La demande, pour exercer une action sur le marché (...), doit être une demande solvable; elle doit être appuyée par un titre (Univers écon. et soc., 1960, p. 12-5). L'agriculture commerciale se heurte à la fois à l'inélasticité des besoins solvables et à l'insolvabilité des besoins réels (...). Il y a sur la terre (...) des êtres innombrables qui ont faim et qui ne peuvent payer leur pain. Les hommes qui peuvent payer veulent des automobiles, non du pain (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1966, p. 603).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1312-25 (Tres anc. Cout. de Bretagne, éd. Planiol, p. 298 ds R. Ling. rom. t. 20, p. 85); 1328 (Doc. ds Archives administratives de la ville de Reims, éd. P. Varin, t. 2, p. 560a), rare jusqu'au XVIIe s. Dér. sav. de solvere « payer » (v. ce mot); suff. -able. Fréq. abs. littér.:27.
DÉR. Solvabilité, subst. fém. a) [En parlant de qqn] État, qualité de celui qui est solvable. Si l'un des cohéritiers se trouve insolvable, la portion dont il est tenu doit être également répartie entre le garanti et tous les cohéritiers solvables (...). La garantie de la solvabilité du débiteur d'une rente ne peut être exercée que dans les cinq ans qui suivent le partage (Code civil, 1804, art. 885-886, p. 160). Envoie-moi, courrier par courrier, des renseignements sur la probité et solvabilité de M. Guerrier — homme d'affaires vendeur et acheteur de biens, demeurant à Lyon (LAMART., Corresp., 1831, p. 120). b) [En parlant d'une entreprise, d'une pers. morale] État de celle dont l'actif est supérieur au passif; en partic., en économie ,,aptitude à tenir ses engagements sur l'ensemble des ressources constituant son patrimoine ou son actif`` (BERN.-COLLI 1981). Il a fallu que les puissances protectrices de la Grèce garantissent sa solvabilité pour qu'elle négociât un emprunt à l'extérieur (ABOUT, Grèce, 1854, p. 298). La deuxième espèce de monnaie de papier est fiduciaire; à l'encontre de la précédente, elle résulte bien d'une opération de crédit. Elle repose sur la solvabilité et sur la réputation de celui qui l'émet et la signe. Elle est créée à l'occasion d'avances aux entreprises, et en particulier par l'escompte (BAUDHUIN, Crédit et banque, 1945, p. 33). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. 1662 (COLBERT, Lettres, Instructions et Mémoires, II, 236 ds KUHN, p. 103); dér. sav. de solvable, suff. -ité. Fréq. abs. littér.: 22.
BBG. — VERREAULT (Cl.). Les Adj. en -able en franco-québécois. Trav. de ling. québécoise. 3. Québec, 1979, annexe 1 § 36, p. 193.

solvable [sɔlvabl] adj.
ÉTYM. 1328, rare av. XVIe; du lat. solvere.
Dr. ou style soutenu. Qui a les moyens de payer ses créanciers. || Débiteur solvable (→ aussi Gaillard, cit. 21). || Caution solvable. || Je ne sais pas s'il est solvable.
CONTR. Insolvable.
DÉR. Solvabilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Solvable — Solv a*ble, a. [F. solvable. See {Solve}, and cf. {Soluble}, {Solvible}.] 1. Susceptible of being solved, resolved, or explained; admitting of solution. [1913 Webster] 2. Capable of being paid and discharged; as, solvable obligations. Tooke.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • solvable — Solvable. adj. de t. g. Qui a dequoy payer. Il est solvable. caution bonne & solvable …   Dictionnaire de l'Académie française

  • solvable — I adjective ascertainable, cognizable, decipherable, decodable, determinable, discoverable, exegetical, explainable, explicative, explicatory, expository, fathomable, intelligible, recognizable, resolvable, scrutable, soluble, workable II index… …   Law dictionary

  • solvable — [säl′və bəl, sôl′və bəl] adj. 1. that can be solved 2. Now Rare that can be dissolved solvability n …   English World dictionary

  • Solvable — In mathematics, solvable usually refers to one of:*a solvable group *a solvable Lie algebra * an exactly solvable model.ee also* solved game * solubility …   Wikipedia

  • SOLVABLE — adj.des deux genres Qui a de quoi payer. Il est solvable. Caution bonne et solvable. Gardien solvable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SOLVABLE — adj. des deux genres Qui a de quoi payer. Il est solvable. Caution bonne et solvable. Gardien solvable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • solvable — soluble, solvable Substances are soluble, not solvable, but problems and difficulties are soluble or solvable. The opposites are insoluble and unsolvable …   Modern English usage

  • solvable — adjective Date: circa 1676 susceptible of solution or of being solved, resolved, or explained < a solvable problem > • solvability noun …   New Collegiate Dictionary

  • solvable — adjective a) Capable of being solved; as, a solvable problem. b) Capable of being dissolved or liquefied. Syn: soluble Ant: insolvable, insoluble …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.